Découvertes & Voyages
Métal

L'exécution de Philibert Berthelier

Une décapitation au coeur de la cité, au pied de la tour de l'Île : l'exécution de Philibert Berthelier demeure l'un des événements marquants de l'histoire genevoise. Un focus sur l'instant ultime précédant le geste qui sera fatal au héros genevois et un cadrage resserré qui accentue la violence du drame qui se perpétue sous nos yeux.

La technique de pose des couleurs de cet émail translucide sur cuivre s'apparente à celle développée par les émailleurs de Limoges dès les débuts de cet art : les contours sont chargés, les pleins molletonnés, augmentant la vibrance de la scène. Nous reconnaissons dans le dessin de Jean Henri Demole (1879-1930), le style également exploré par Édouard Elzingre (1880-1966) pour ses illustrations de sujets d'histoire.

Et, à propos de Philibert Berthelier, l'un des pères de l'indépendance genevoise, le héros avait une mascotte: un examen attentif du flanc gauche de la statue érigée Place Bel-Air vous permettra de découvrir le bas-relief d’un petit mammifère sculpté dans la pierre du socle. Il s’agit d’une belette, son véritable animal de compagnie, dont différentes sources nous racontent l’histoire. Il s'était tissé un lien entre l’homme et la bête et cet attachement valut au premier le sobriquet de l’Homme à la belette. Il l’avait constamment dans sa poche, il l’aimait beaucoup et en marchant jouait avec elle. Le jour de l’arrestation de Berthelier, on raconte la présence du petit animal en ces mots : "Le lundi, vers six heures du matin, il se rendait à son jardin, caressant sa belette, lorsqu'il rencontra sur son chemin le Vidomne accompagné d'un certain nombre de soudards de l'Evêque […]" Berthelier comprit que son heure était venue, il pâlit, mais ne trembla pas. Il portait en son sein une petite belette familière "qu'il avait en délices" ; insouciant et jouant avec la pauvre petite bête "pour la plus grande mesprisance de ses ennemis", il marcha droit, haut de tête et de cœur, vers les soudards de l'évêque. Il pâlit mais ne trembla pas, maîtrisant sa peur grâce à son inséparable compagnon, qui le suivit probablement – mais l’histoire ne le dit pas – jusque dans ses derniers instants...

 

Informations complémentaires

Type: Métal

Matériaux: Cuivre, Email

Date: 1er quart 20e s.

Période: XIXe siècle et période contemporaine

Origine: Suisse

Format: 5 cm x 6 cm

Numéro d'inventaire: AD 0262

Mots-clés: Exécution, Bourreau, Héros

Publications

Pas besoin d'un dessin. Carte blanche à Jean-Hubert Martin , 2022, p. 290

Retrouvez cette œuvre

Thème

Partager
Thématique
La peur

Poignante et complexe, la peur est autant un sujet exploré par les artistes qu’une émotion suscitée face à certains objets. Mirabilia s’en fait un témoin tremblant.

17 oeuvres
Explorer

Les œuvres similaires

La guillotine de Genève
Devenue inutile depuis l’abolition de la peine de ...

Devenue inutile depuis l’abolition de la peine de mort en 1871, la guillotine de Genève servait autrefois au châtiment suprême. 

No se puede mirar

Des gravures témoignant de la violence du soulèvement du Dos de Mayo.

Des gravures témoignant de la violence du soulèvement du Dos de Mayo.