Oeuvre

Bague de la Mère Royaume

Dès son ouverture en 1873, le Musée Archéologique s’enrichit grâce à son conservateur Hippolite Jean Gosse, donateur en personne de nombreux objets historiques. En 1881, le volet « Renaissance » est complété par 5 œuvres : « de M. H.-J. Gosse, une bague en or de la Mère Royaume ; une fourchette trouvée aux Eaux-Vives ; un fer à bricelets de 1598 ; une statuette bronze allemande, un plat d'étain de 1619. »

La bague « de la Mère Royaume », donnée à M. Gosse par Amélie Pictet née Lambert, est ornée des armes parlantes de la famille Royaume. Celles-ci (un roi assis sur un heaume = royaume), ont pour origine la marque de fabrique de Pierre Royaume, potier d'étain, natif de Lyon et époux de Catherine Cheynel, dite la Mère Royaume.  Si la fameuse marmite de l'Escalade a disparu de l'Arsenal, le Musée Archéologique vient de s'enrichir d'une relique de la vigoureuse héroïne qui a fait aux Savoyards l'accueil que l'on sait. Il s’agit d’une bague en or émaillée, avec un chaton en haut-relief, sur lequel on voit figurées les armes parlantes de la famille Royaume, un petit roi, couronne en tête et sceptre en main.   Ce bijou existait dans une famille genevoise où il avait passé de père en fils ou de mère en fille, la tradition voulant qu’il s’agisse de la bague de la mère Royaume. Rien n’est toutefois  venu confirmer l'authenticité de cette attribution jusqu'au moment où une brochure publiée par M. L(ouis) Dufour(-Vernes) fit connaître que le testament de Madame Royaume était scellé par des armes parlantes, dont la description correspond exactement à la figure de la bague en question. Vérification faite aux archives, il fut constaté que le scel et la bague coïncidaient complètement et que ce souvenir de l'Escalade avait tous les caractères de l'authenticité. Cette découverte en amena une autre, non moins intéressante : il existe maintenant encore deux descendantes de la vaillante genevoise du 17e siècle.   Or, sur les armes parlantes du testament figure un roi assis sur un heaume, tandis que la bague présente un roi assis sur un trône. Ce détail relance l’attribution de propriété, voire l’authenticité de la bague.

Informations complémentaires

Type: Oeuvre

Matériaux: Or

Date: 17e siècle ?

Origine: France

Lieu d'origine:

Genève ou France ?

Description de la ressource:

Or jaune ciselé, émail champlevé, figurine en haut relief émaillée, sous une épaisse lentille de verre 

Format: Haut. 2,62 cm, larg. 2,3 cm

Numéro d'inventaire: G 586

Mots-clés: Bague, Roi, Sceptre

Droits de reproduction: Don de Hippolyte Jean Gosse, 1881

Retrouvez cette œuvre

Thème

Partager
Thématique
L'Escalade

« Pour chanter les exploits - Des vaillants Genevois - Du temps de l’Escalade », les institutions dévoilent des pans de l’histoire de Genève.

24 oeuvres
Explorez

Les œuvres similaires

Planche des rois

Une "Planche des rois" comme témoin artistique et politique du Cameroun.

Une "Planche des rois" comme témoin artistique et politique du Cameroun.

Secrétaire de cour

Un secrétaire poétique par l’ébéniste de la Cour de France, Jean-Henri Riesener.

Un secrétaire poétique par l’ébéniste de la Cour de France, Jean-Henri Riesener.

Récade makpo 

Un sceptre, symbole de la sagesse et de la parole.

Un sceptre, symbole de la sagesse et de la parole.