Livre

Cortège historique

Dès 1603, un culte commémore l’Escalade. En privé, on organise aussi des fêtes et banquets. Au 19e siècle, le caractère festif de la commémoration touche toute la population, causant des débordements que des patriotes déplorent. Ceux-ci veulent organiser une commémoration plus convenable.

En prévision du tricentenaire de 1902, une association est créée pour organiser un cortège patriotique et costumé. Il faut donner de l’Escalade une autre image que les mascarades qui se déroulent en ville et font scandale aux yeux de certains. L’objectif est aussi d’ancrer dans les mœurs une manifestation patriotique et digne, qui puisse rassembler toute la population genevoise dans la célébration d’une fête empreinte d’esprit national. Pour cela, il faut faire connaître l’histoire de l’Escalade en la racontant de façon vivante et fidèle. Un cortège historique dans les rues de Genève permettrait à tous de participer librement et gratuitement à cette commémoration édifiante.

Louis Dunki (1856 – 1915) est alors un illustrateur et affichiste bien connu. Il est chargé d’imaginer la maquette du cortège. Il en dessine les personnages dans des costumes qu’on hésite aujourd’hui à qualifier "d’époque". Le défilé évoque les rapports de Genève avec la Savoie jusqu’à la signature du traité de Saint-Julien en 1603. A la fin du document, un texte de l’avocat Théodore Aubert (1878 – 1963) vient éclaircir le contexte historique.

La Compagnie de 1602 est fondée en 1926 afin de perpétuer la commémoration de l’Escalade par des manifestations dans la Vieille Ville. Elles sont animées par les membres de la Compagnie en costumes d’époque. Le grand cortège historique qui conclut ces manifestations et réunit chaque année une foule de spectateurs en est l’apothéose.
 

Informations complémentaires

Type: Livre

Matériaux: Papier

Date: 1903

Auteur(s): Louis Dunki (1856 - 1915), Théodore Aubert (1878 - 1963)

Origine: Suisse

Description de la ressource:

Louis Dunki (1856-1915) dessins ; Théodore Aubert (1878-1963) textes

Impression et lithographie sur papier

Format: 1 dépliant (40 p.) : Haut: 13 cm; larg. 20 cm

Numéro d'inventaire: BGE Gf 555/12 Rés

Mots-clés: Marmite, Costume

Publications

Danielle Buyssens et Corinne Walker. La belle Escalade de 1902. Genève: Bibliothèque publique et universitaire, 2002

Ritschard, Claude. "L'Escalade : de l'invention à la doctrine : Louis Dunki et Edouard Elzingre." Dans Genava, 50 (2002): 126-43.
https://www.e-periodica.ch/digbib/view?pid=gen-001:2002:0#154

Du Bois-Melly, Charles, Louis Dunki, Alfred Cartier et al. Escalade : 1602-1902. Genève: Soc. suisse d'affiches artistiques, 1902

Site de la Compagnie de 1602 : https://www.1602.ch/

Accès au catalogue:
http://data.rero.ch/01-1805766/html?view=GE_V1

Retrouvez cette œuvre

Thème

Partager
Thématique
L'Escalade

« Pour chanter les exploits - Des vaillants Genevois - Du temps de l’Escalade », les institutions dévoilent des pans de l’histoire de Genève.

24 oeuvres
Explorez

Les œuvres similaires

Costume par Matisse

Le costume de scène créé par Henri Matisse pour le ballet "Le chant du rossignol" en 1919.

Le costume de scène créé par Henri Matisse pour le ballet "Le chant du rossignol" en 1919.

Costume de fête

Un habit engageant pour flirter avec ses prétendants.

Un habit engageant pour flirter avec ses prétendants.

Mise en scène familiale
Quand les enfants de la famille joue le jeu du pho...

Quand les enfants de la famille joue le jeu du photographe.

Costume de Genevoise

Quand le folklore inspire le costume, la laitière s'impose!

Quand le folklore inspire le costume, la laitière s'impose!

Première apparition de la Mère Royaume

La Mère Royaume apparaît, marmite à la main.

La Mère Royaume apparaît, marmite à la main.

Marmite de l'Escalade

Une marmite populaire d'une grande Genevoise.

Une marmite populaire d'une grande Genevoise.