Livre

Livre d’artiste

La plasticienne Catherine Bolle a créé un livre d’artiste intitulé "Jour et Nuit", un conte pour enfants avec une encre noire et une peinture phosphorescente qui peut être lu lorsque la lumière allumée ou éteinte.

Catherine Bolle est une artiste suisse qui vit à Lausanne. En 1984, elle fonde à Genève les Editions Traces. Elle y publie de nanoéditions, des gravures et des livres d’artiste. 
Elle continue ensuite une carrière de plasticienne et réalise indifféremment des œuvres sur verre ou sur papier, des sculptures, des photographies, des films. Dès 1989, elle expose en Suisse, puis à Paris, aux Etats-Unis et en Italie et reçoit de nombreuses distinctions pour son travail. 

Pour ce livre d’artiste, un de ses premiers, intitulé "Jour et Nuit II", les planches du livre présentent les textes d'un conte pour enfants et des illustrations qu’elle a tracées à l'encre noire et à la peinture phosphorescente. Le livre peut se lire à la lumière du jour ou laisser apparaître d’autres images uniquement dans la nuit : "Si ce livre est découvert et lu ou feuilleté à vive lumière, la deuxième lecture la lampe de chevet éteinte, la nuit sans lune, donnera encore des compléments visuels".

En avril 2021, Catherine Bolle le raconte : "Le texte est une petite histoire pour enfants, comment trouver l’Alphabet, comme si les lucioles aident les enfants à cette découverte. Devant ce petit public et quelques autres enfants d’amies, amis, nous jouons dans l’insouciance cassée par Tchernobyl, 1986, qui semblait offrir trop de particules radioactives dans les parcs publics, et le jeu de sable était alors déconseillé.
Pour ce joyeux public, une exposition a été montée au centre de loisirs des Pâquis avec cette double exposition de « Jour et Nuit II ». Le « clou » a été une fois le vrai public adulte dans le centre de loisirs et les "tableau sur papier" accrochés aux murs, d’éteindre en plein vernissage la lumière afin que le public, un peu apeuré, découvre les parties phosphorescentes, dans les mêmes tableaux dont la partie diurne été présentée. Hop en plein vernissage, pas mal de monde, extinction des feux et une 2ème exposition apparaissait une ville de nuit..."
La Bibliothèque de Genève s'intéresse à cette artiste depuis le début de la fondation à Genève de sa maison d'édition "Traces". Une septantaine de ses œuvres (dont 46 éditées par "Traces") sont conservées de manière optimale à la BGE afin d'en permettre leur conservation ou, à la demande, leur exposition et leur consultation par le public.

Informations complémentaires

Type: Livre

Matériaux: Papier

Date: 1989

Auteur(s): Catherine Bolle

Editeur(s): Editions Traces

Description de la ressource:

8 feuillets pliés dans un coffret, avec textes et illustrations peintes

Format: Haut. : 49 cm

Numéro d'inventaire: BGE Cya 2172 BGE Y 1393

Mots-clés: Conte, Encre, Livre d'artiste, livre-objet, Peinture, Phosphorescent, peinture phosphorescente

Retrouvez cette œuvre

Thème

Partager
Thématique
Jour / Nuit

Si « La nuit tous les chats sont gris », Mirabilia fait éclater au grand jour les couleurs des collections de la Ville de Genève liées au monde de la nuit.

17 oeuvres
Explorez

Les œuvres similaires

Rapt d'Hélène

"Le Rapt d’Hélène", trésor de la majolique italienne, peint par Nicolà da Urbino en 1528, s’inspire de la mythologie.

"Le Rapt d’Hélène", trésor de la majolique italienne, peint par Nicolà da Urbino en 1528, s’inspire de la mythologie.

Pêche miraculeuse

La "Pêche miraculeuse" de Konrad Witz, œuvre la plus célèbre du Musée d’art et d’histoire. 

La "Pêche miraculeuse" de Konrad Witz, œuvre la plus célèbre du Musée d’art et d’histoire. 

Richard Pococke

Le portrait de l’archéologue et théologien anglais Alfred Pococke par le genevois Jean-Etienne Liotard.

Le portrait de l’archéologue et théologien anglais Alfred Pococke par le genevois Jean-Etienne Liotard.

Autoportrait "au bonnet rouge"
Autoportrait de l’artiste genevois Jean-Etienne Li...

Autoportrait de l’artiste genevois Jean-Etienne Liotard dans sa vérité.

Le Quai des Pâquis

Le lac Léman, vu par le grand peintre français du 18e siècle Jean-Baptiste Corot.

Le lac Léman, vu par le grand peintre français du 18e siècle Jean-Baptiste Corot.

Momotaro chevauchant son chien
Il était une fois le Tom Pouce japonais et sa...

Il était une fois le Tom Pouce japonais et sa force prodigieuse.

Tableau scolaire

Et si les contes s’apprenaient à l’école grâce à un tableau ?

Et si les contes s’apprenaient à l’école grâce à un tableau ?