Oeuvre

La Belle Escalade

Cette partition richement illustrée est celle de la « Chanson de l’Escalade »  ou « Ah ! La belle Escalade », l’une des chansons les plus connues inspirées par cet événement avec le « C’é qu’è lainô », datant de 1602. Apparue à Genève lors des fêtes de l’Escalade de 1793, elle se chante sur l’air de la Carmagnole, chanson révolutionnaire française parue un an plus tôt.

Cette partition est illustrée ici, au début du 20e siècle, par Édouard Elzingre (1880 - 1966), illustrateur et affichiste formé à l’École d'art de La Chaux-de-Fonds ainsi qu’à l’Académie Julian et l’académie des beaux-arts à Paris (1899-1903). Installé à Genève en 1906, il est rapidement reconnu pour ses talents d'affichiste et surtout d'illustrateur. Il donne les illustrations de l’ouvrage d’Alexandre Guillot La Nuit de l’Escalade (1915), qui connaît un succès tel que les aquarelles originales sont exposées pendant près d’un siècle, chaque mois de décembre, au Musée d’art et d’histoire.  

Elles restent indissociables des représentations mentales de l’événement, dont elles deviennent les images d’Épinal. Les vignettes de la partition témoignent de la maîtrise par Elzingre de l’art du cadrage et du choix pertinent des moments représentés, bien faits pour marquer l’imaginaire des petits Genevois. 

Informations complémentaires

Type: Oeuvre

Matériaux: Papier

Date: vers 1929

Auteur(s): Edouard Elzingre (1880 - 1966), Säuberlin & Pfeiffer (imprimeur)

Editeur(s): Georges Jaeger

Origine: Suisse

Description de la ressource:

Lithographie en couleur

Format: Haut. feuille 53 cm, larg. feuille 41 cm

Numéro d'inventaire: E 2014-1428

Mots-clés: Partition musicale, Bataille, Musique, Nuit, Commémoration

Droits de reproduction: Ancien fonds

Retrouvez cette œuvre

Thème

Partager
Thématique
L'Escalade

« Pour chanter les exploits - Des vaillants Genevois - Du temps de l’Escalade », les institutions dévoilent des pans de l’histoire de Genève.

24 oeuvres
Explorez

Les œuvres similaires

Rapt d'Hélène

"Le Rapt d’Hélène", trésor de la majolique italienne, peint par Nicolà da Urbino en 1528, s’inspire de la mythologie.

"Le Rapt d’Hélène", trésor de la majolique italienne, peint par Nicolà da Urbino en 1528, s’inspire de la mythologie.

Vitrail de l'Escalade
Ce vitrail, comme l’un des plus anciens témoignage...

Ce vitrail, comme l’un des plus anciens témoignages artistiques d’un événement fondateur de l’identité genevoise

Dranyen

Un luth népalais taillé d’un seul morceau de bois et richement décoré, trésor d’une expédition en 1952.

Un luth népalais taillé d’un seul morceau de bois et richement décoré, trésor d’une expédition en 1952.

Instrument
Dranyen
Rita Mitsouko

Les Rita Mitsuko sous le regard de la photographe hongroise Suzan Farkas.

Les Rita Mitsuko sous le regard de la photographe hongroise Suzan Farkas.

Photographie
Rita Mitsouko
Guimbarde

La musique de la guimbarde charme en privé les cœurs à prendre.

La musique de la guimbarde charme en privé les cœurs à prendre.

Instrument
Guimbarde
Bois de la Bâtie

Au cœur du bois se cache la création artistique indépendante.

Au cœur du bois se cache la création artistique indépendante.

Enfant jouant dans des trompes
Quand l'enfant joue en marge du rituel sacré à Mad...

Quand l'enfant joue en marge du rituel sacré à Madagascar.

Papillon nocturne

Un papillon nocturne des lichens rocheux vu pour la première fois à Genève en 2010.

Un papillon nocturne des lichens rocheux vu pour la première fois à Genève en 2010.

Théière commémorant le 300e anniversaire de l'Escalade
Les flammes qui lèchent la panse de cette théière ...

Les flammes qui lèchent la panse de cette théière évoquent-elles la bataille faisant rage à la Porte de la Monnaie ou l’heure d’une boisson chaude bien réconfortante ?