Oeuvre

Vermillon Extaze

Koka Ramishvili évite l’écueil de l’allégorie de la peinture comme une fenêtre sur la réalité.

 

L’enfant représenté ici n’est ni plus ni moins qu’une image à laquelle l’artiste s’amuse à faire subir différentes transformations.

 

Le spectateur regarde mieux quand l’étrange fait irruption.

Koka Ramishvili est un artiste polymorphe. Il utilise tous les médiums à sa disposition avec une égale maîtrise, bien qu’il ait été formé dans sa Géorgie natale comme cinéaste.

 

Cette multiplication des stratégies apparaît comme un moyen de mieux cerner son sujet sous autant d’angles possibles : l’image, son statut, ses enjeux et sa portée dans le monde actuel.

 

Pour "Vermillon Extaze", c’est par le biais de la peinture que l’artiste aborde le portrait. A priori, quoi de plus banal qu’un portrait, a fortiori un portrait d’enfant ? Evitant le kitsch et le sentiment de déjà-vu, il distille un sentiment d’étrangeté grâce à un procédé d’éloignement très particulier : le garçon n’est pas représenté de face et ne regarde pas le spectateur. Il est en effet placé de biais, subissant une manipulation optique intitulée "anamorphose", de sorte que le spectateur se déplace pour tenter de reconstituer le visage.

 

L’artiste évite ainsi à la toile de se transformer en fenêtre, comme le veut une solide tradition picturale. Pour renforcer la mise à distance du spectateur, l’artiste reprend la couleur de la peau du garçon et vient la faire déteindre sur toute la surface de la toile : le sujet représenté et la toile viennent se confondre, la carnation du garçon se transforme en couche de fond.

 

L’artiste attire notre regard sur l’artificialité de toute représentation : ce visage d’enfant, aux yeux si bleus et aux vermillons si séduisants, n’est finalement qu’une image, susceptible d’être manipulée, déformée, distordue.

Informations complémentaires

Type: Oeuvre

Matériaux: Huile sur toile

Date: 2006

Auteur(s): Koka Ramishvili

Origine: Géorgie

Format: 55 x 45 cm

Numéro d'inventaire: 2009-013

Mots-clés: Portrait, Enfant, Anamorphose

Mentions obligatoires: Collection du Fonds d'art contemporain de la Ville de Genève (FMAC)

Retrouvez cette œuvre

Thème

Partager
Thématique
Ages de la vie: l'enfance

Genève, ville où l’on pense l’enfant est certainement un slogan adéquat lorsque l’on observe le nombre de pédagogues et d’institutions engagés en faveur de l’éducation. À commencer par Jean-Jacques Rousseau.

20 oeuvres
Explorez

Les œuvres similaires

Planche des rois

Une "Planche des rois" comme témoin artistique et politique du Cameroun.

Une "Planche des rois" comme témoin artistique et politique du Cameroun.

Vase de Saussure

Peintures et feuilles d’or sur porcelaine de Pierre Mülhauser et des ouvriers de son atelier genevois.

Peintures et feuilles d’or sur porcelaine de Pierre Mülhauser et des ouvriers de son atelier genevois.

Richard Pococke

Le portrait de l’archéologue et théologien anglais Alfred Pococke par le genevois Jean-Etienne Liotard.

Le portrait de l’archéologue et théologien anglais Alfred Pococke par le genevois Jean-Etienne Liotard.

Tête d'Eugène Pittard
Eugène Pittard, fondateur du Musée d’ethnographie,...

Eugène Pittard, fondateur du Musée d’ethnographie, spécialiste des crânes humains et de leurs mesures.

Portrait de Nicolas Bouvier
Nicolas Bouvier, l’un des plus grands écrivains du...

Nicolas Bouvier, l’un des plus grands écrivains du voyage, illustre en Suisse et célébré à l’étranger.

Autoportrait sur L'Aigle
Cette image est l’une des plus anciennes photograp...

Cette image est l’une des plus anciennes photographies prise sur le Léman.

Rita Mitsouko

Les Rita Mitsuko sous le regard de la photographe hongroise Suzan Farkas.

Les Rita Mitsuko sous le regard de la photographe hongroise Suzan Farkas.

Photographie
Rita Mitsouko
Femmes de M. le Comte
Le harem imaginaire offert par Valérie de Gasparin...

Le harem imaginaire offert par Valérie de Gasparin à son mari Agénor.

Coyote in the Mission
Le Coyote comme œuvre murale californienne, symbol...

Le Coyote comme œuvre murale californienne, symbole de vérité.

Jeune garçon à la moto
Un jeune garçon amazonien posant près de sa moto j...

Un jeune garçon amazonien posant près de sa moto jouet.

Portraits d’enfants

Miniature d’un portrait familial par l’artiste et père, Pierre-Louis Bouvier.

Miniature d’un portrait familial par l’artiste et père, Pierre-Louis Bouvier.

Mise en scène familiale
Quand les enfants de la famille joue le jeu du pho...

Quand les enfants de la famille joue le jeu du photographe.

Enfance révolutionnaire
L’autoportrait de l’artiste à l’heure de la révolu...

L’autoportrait de l’artiste à l’heure de la révolution culturelle

Momotaro chevauchant son chien
Il était une fois le Tom Pouce japonais et sa...

Il était une fois le Tom Pouce japonais et sa force prodigieuse.

Enfant jouant dans des trompes
Quand l'enfant joue en marge du rituel sacré à Mad...

Quand l'enfant joue en marge du rituel sacré à Madagascar.

Enfance

L’enfance comme une saison du 18e siècle, imaginée par Lancret.

L’enfance comme une saison du 18e siècle, imaginée par Lancret.

Oeuvre
Enfance
Ecritoire « Nativité »

Quand la Nativité inspire l’écrit.

Quand la Nativité inspire l’écrit.

L’Education d’Emile

Emile, libéré de son joug, œuvre pour une éducation bienveillante.

Emile, libéré de son joug, œuvre pour une éducation bienveillante.

Assiette polaire

La peinture multiplie ses supports et trouve dans l’assiette une œuvre polaire.

La peinture multiplie ses supports et trouve dans l’assiette une œuvre polaire.

Rythmique enfantine

Une poésie rythmique inspirée à Genève.

Une poésie rythmique inspirée à Genève.

Jeux de construction

Lorsque les jeux deviennent des outils éducatifs.

Lorsque les jeux deviennent des outils éducatifs.